Identification ou Devenez Membre
16497 membres sont enregistrés
Il y a en ce moment 170 personne(s) en ligne.
Vous avez nouveaux messages.

 
jongle.net :: Voir le sujet - les effets du jonglages sur le cerveau
Connexion S'enregistrer Liste des Membres Rechercher
Le Site de Jonglerie le plus populaire du Net

jongle.net Index du Forum -> Médias et Goodies -> les effets du jonglages sur le cerveau
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant 
les effets du jonglages sur le cerveau
MessagePosté le: Dimanche 26 Février 2006, 17h06, Sujet: les effets du jonglages sur le cerveau Répondre en citant
lolo28

 
Inscrit le: Feb 26, 2006
Messages: 2






salut à tous!
je fais un tpe sur l'inné et l'acquis . Pour cela , j'ai réalisé une expérience simple, apprendre à jongler en faisant une cascade de 3 balles. Je cherche à montrer les effets de l'entraînement sur notre organisme. j'aimerais savoir ce qui se passe au niveau du cerveau, du système nerveux...est ce que des "connexions" ne se forment -elles pas dans notre cerveau afin que le mouvement devienne un automatisme?? quand est il au niveau des neurones? Je manque réellement d'info sur ce sujet assez complexe.tout cela reste confu pour moi. donc si vous avez la moindre info ca serait simpa de me rep
je sais que c'est un sujet qui intéresse certains ainsi une fois mon tpe fini jessaierais de le publier. Cpt il faut vraiment que vous m'aidiez auparavent. MERCIII!!!! Tirer la langue
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
MessagePosté le: Dimanche 26 Février 2006, 17h24, Sujet: Répondre en citant
Laarso

 
Inscrit le: Sep 21, 2004
Messages: 519
Localisation: Banlieue nord lointaine




Salut lolo,
je pense que c'est un sujet interessant, seulement tout le monde n'a pas la même disposition face au jonglage à la base.
Pour être clair, il y a des gens qui n'ont jamais jonglé de leur vie, qui prennent 3 balles et qui en 10 minutes arrivent à une petite dizaine de lancers en cascade, alors que d'autres peuvent passer 3 à 4 fois plus de temps pour le même résultat.
Je sais pas ce qu'en pensent les autres jongleurs mais j'ai pu constater cette inégalité entre les débutants.
Je pense que pour certains c'est inné et pour d'autres ça a été acquis par le travail.
C'est pourquoi je pense que si il y a "connexion" dans le cerveau elles ne sont pas les mêmes pour tous.
N'étant pas un grand scientifique (ni un petit d'ailleurs), je ne peux pas t'aider plus... Huh

_________________
Et les basketteurs sautent pour atteindre Laarso...
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
 
MessagePosté le: Dimanche 26 Février 2006, 17h41, Sujet: Répondre en citant
jep31

 
Inscrit le: Feb 20, 2006
Messages: 134
Localisation: Toulouse




On peut supposer aussi que la personne n'ayant besoin que de 10 min est plus adroite mais pas forcement naturellement. Elle a peut être plus travaillé son adresse dans d'autres activitées et cela l'a aidé pour le jonglage.
Dans l'apprentissage il y a aussi plusieurs facon de procéder, ceux qui essaye betement et longement et ceux qui essaye de comprendre comment ca fonctionne.
Si cela devient un automatisme c'est que l'on se souvient comment ca marche. C'est donc du coté de la mémoire que tu devrais cherher
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
 
MessagePosté le: Dimanche 26 Février 2006, 23h27, Sujet: Répondre en citant
Mr Simon

 
Inscrit le: Feb 22, 2004
Messages: 142
Localisation: Niort




Laarso a écrit:
N'étant pas un grand scientifique

Moi si ! Clin d'oeil Je vais pouvoir t'aider... un peu... après c'est à toi de bosser sinon le principe des TPE ne tient plus la route !
Décodage du sigle pour les non lycéens TPE : Travaux PERSONNELS Encadrés

Avant de commencer, je ne pense pas que le sujet de la jonglerie soit un choix très judicieux pour travailler sur l'inné et l'acquis.
En cherchant sur internet des données sur les populations animales(Comme cette page par exemple, qui est assez bien faite), tu as accès à énormement de ressources sur les expériences historiques sur des animaux (et c'est à partir de ça qu'il te faut construire ton développement !!!). Je pense par exemple aux travaux de LORENZ qui font référence dans le domaine.
Mais comme les enseignants n'aiment pas trop que l'on ne se serve que du web, tu peux utiliser des classiques en éthologie :
- Les Sociétés Animales de ARON & PASSERA
- Le comportement social chez les Animaux de CHAUVIN
- Ethologie de GUYOMARC'H
- Et dans le magasine La Recherche, tu dois avoir pas mal d'articles...
Et en neuro(physio)logie :
- Bases neurologiques des comportements de HABIB
- La Recherche encore et toujours... Et beaucoup d'autres, la liste est longue...
Tous ces bouquins ne sont pas forcemment faciles à trouver et pas forcemment faciles d'accès non plus mais tu trouveras toujours des résumés de fin de chapitre qui synthétisent et vulgarisent le tout...
Et puis si tu vas trouver ton enseigant(e) de bio pour lui demander ce genre de bouquin, tu sauras trouver conseil, en te faisant bien voir au passage Clin d'oeil


Bon, pour répondre quand même à ta question, il est important de rappeler que depuis la naissance, aucun neurone n'est (a priori) formé chez un organisme humain. Donc pour créer les connexions, une seule solution : utiliser les outils existants ! Et donc ne créer que des "ramifications mineures" des neurones existants : les dendrites. Ces dendrites ne peuvent cependant pas établir de connexion (synapse) entre deux neurones physiquement trop éloignés. Donc le cerveau doit construire des réseaux de proche en proche...
Chaque neurone peut ainsi posséder jusqu'à 10 000 connexions . Sachant qu'un être humain possède en moyenne 10 puissance 11 neurones, ça fait une potentialité de connexion soit disant supérieure au nombre d'atomes dans l'univers... et c'est une erreur de formulation. Ceci car tous les neurones ne peuvent pas se connecter à tous les autres...

Pour en revenir au sujet principal (je me suis un peu emballé)...
La croissance observée dans les deux zones évoquées par l'article proposé par Oli provient donc soit de la mise en place de ces nouvelles connexions soit par la mise en place de cellules de Schwann autour des neurones : ça forme des gaines de myéline qui accélèrent la conduction des messages nerveux et ça prend donc de la place.

Pour "résumer" l'article, Oli a fait une synthèse simple et correcte :

Oli a écrit:
Si j’ai bien compris c’est pas tant les cellules qui sont produites en plus de quantité, mais plutôt les contacts entre cellules. Pendant la phase d’apprentissage ton cerveau cogite à mort pendant que toi tu ramasses tes balles et analyse plein de trucs différents pour comprendre ce qu’il doit faire quand il a 6 balles en l’air à gérer. Ensuite, une fois que tu sais tout cela, ces connexions ne sont plus nécessaires puisque tu reproduis un mouvement connu. C’est la meilleure explication à laquelle j’ai pensé mais ras a fait beaucoup mieux que moi.

Personne n’a fait le rapprochement avec un post précédent qui disait s’arrêter pour progresser. Peut-être que s’arrêter permet de faire un peu le ménage dans le cerveau qui est encombré de tas de connections crées pour plein de figures. Et hop quand tu reprends, tu reprends sur de bonnes bases puisque c’est tout propre.

En résumé le cerveau c’est pas compliqué.


Dernier point, après j'arrête : concernant l'apprentissage et l'intégration sous forme d'automatisme, tu risque encore une fois ne rien trouver sur la jonglerie. Il va te falloir chercher dans les domaines sportifs : des études ont été menées sur des boxeurs et des joueurs de baseball et surement sur d'autres cobayes... à toi de les rechercher et de les retrouver !


Bon courage en tous cas pour tes recherches.
Si tu trouves des approfondissement sur le sujet de la jongle, beaucoup de monde va être preneur ici Sourire
Merci donc de te lancer dans ce champ d'investigation !


Et si tu as besoin de plus d'info, de biblio ou de précision, n'hésite pas à en faire la demande Clin d'oeil


Simon.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
 
MessagePosté le: Dimanche 26 Février 2006, 23h31, Sujet: Répondre en citant
kevin

 
Inscrit le: Sep 6, 2003
Messages: 753




Y'a bien quelqu'un qui bosse sur le sujet, Fred, pseudo : le scientifique , cherche dans son profil s'il y'a ses coordonnées.
Au pire, s'il y a rien, mp moi que je te donne son n° (s'il est d'accord bien entendu Clin d'oeil )
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
 
MessagePosté le: Lundi 27 Février 2006, 13h07, Sujet: Répondre en citant
Donald the Trekky

 
Inscrit le: Apr 23, 2004
Messages: 2750
Localisation: Paris 12 Daumesnil




tpe cela se fait au lycée ? je me rappel pas avoir vu les notions de neurones ou autres dendrites avant la fac Gni ?! deviennent drolement bon ses jeunes Mort de rire

_________________
Parisiens : arrêtez de nourrir les pigeons !!!
Tous : ne gâchez plus l'énergie, ni le reste d'ailleurs...
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
 
MessagePosté le: Lundi 27 Février 2006, 13h11, Sujet: Répondre en citant
samot'

 
Inscrit le: Aug 4, 2004
Messages: 15
Localisation: pleine cambrousse: haut doubs.




Je sais qu'un science et vie d'il y a quelques années a traité du sujet,
à voir dans leurs archives.

D'après mes souvenirs (très lointains), c'est le cortex cérébral qui est impliqué (comme dans la plupart des processus d'apprentissage).

On a tous remarqué que le cerveau a besoin d'un "temps 'acquisition" notamment quand on bosse en vain une séquence comme un bossu et qu'après un mois de pause, elle passe miraculeusement. Le cerveau n'est pas un muscle, mais il se travaille...

bon courage,
Tom.

_________________
Si tu tapes ta tête contre une cruche et que ça sonne creux, ce n'est pas forcement la cruche qui est vide...
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
 
MessagePosté le: Lundi 27 Février 2006, 13h27, Sujet: Répondre en citant
kevin

 
Inscrit le: Sep 6, 2003
Messages: 753




Tu dois être sacrément "vieux" Donald, car moi qui ai 30 ans j'ai bien vu neurones et dendrites au lycée (je sais plus en quelle classe).
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
 
MessagePosté le: Lundi 27 Février 2006, 18h28, Sujet: Répondre en citant
sixtruc
Modérateur
 
Inscrit le: Jul 21, 2003
Messages: 1953
Localisation: la creuse




perso j ai regardé une emission sur arte sur le cervaux a propos des geni et ils expliquaient pas mal de trucs interressant ..
je pense qu en fait une partie reflex du cerveau est en jeux parceque cest comme faire du velo quand t a apris a jongler t oubli pas ce qui acqui
et si on arrette de jongler c est plus les avants bras et les muscles qui retrecisse mais le cerveau ?...
http://www.arte-tv.com/fr/connaissance-decouverte/Voyage_20au_20centre_20du_20cerveau/1116508.html
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
 
MessagePosté le: Lundi 27 Février 2006, 19h56, Sujet: Répondre en citant
garnav

 
Inscrit le: Jun 28, 2002
Messages: 5756
Localisation: Caen




Ca a l'air très intéressant ces émissions mais malheureusement je ne suis pas là aux heures indiquées. Quelqu'un aurait-il eu la bonne idée d'enregistrer ?
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur MSN Messenger
 
MessagePosté le: Lundi 27 Février 2006, 20h37, Sujet: Répondre en citant
pharos

 
Inscrit le: Mar 24, 2005
Messages: 63
Localisation: le mans,rosporden de temps en temps




Etant en premiere l'an dernier et comme j'ai le programme tous frais dans la téte.

Si je pouvais te donné un conseil sa serée de faire juste un petit parralléle au cours. Le jonglage s'apprend et de fait se n'est donc pas un reflexes(partie vu dans le cours de premiere).
Il y a donc un autre moyen que les reflexes myotatiques pour commandé le mouvement des muscles(ont s'en serés douté).

Et tu pourré aussi utilisé des études qui ont été faite(désolé je ne me rappelle plus le nom) sur des personne ayant perdu la vu ou l'ouie(exemple rupture du nerf optique et non une lession a l'interieur du cerveau). Car l'on s'est rendu compte que les zone dévolue à s'est organe au lieu de restée inactive s'activée mais pour dautre organe.
Se qui signifie que leur roles a changé donc qu'il y a des changement tous au long de tas vie dans le cerveau.

Je te dis cela car il est trés important de prouvait se que tu dis comme les nouvel connexions. Et il vaut mieux que tu demontre tous se qu'il y a dans ton tpe que de sortir des sources que tu ne comprend pas (voir que certains prof a par celui de bio ne comprendreront pas) surtout si tu est en S comme le laisse supposée ton sujet.

voila bonne chance et je suis impassient de pouvoir lire se que tu a fait car cela m'intérresse beaucoup.

PS:Je m'en veut de pas avoir eu une idée comme sa l'an dernier plutot que de faire les dangé représantées par les météorites.lol
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
 
MessagePosté le: Mardi 7 Mars 2006, 16h36, Sujet: Répondre en citant
tamalita

 
Inscrit le: Nov 15, 2003
Messages: 408
Localisation: Genève




Coucou!
Je suis en 2ième année de Master en Sciences Cognitives, le cerveau et comment il fonctionne sont au centre de mes recherches...

Je m'était déja posé des questions sur le jonglage, et c'est vrai que c'est un sujet assez interessant mais assez dur à tester (faire de l'imagerie fonctionnelle sur quelqu'un en train de jongler me parait assez technique!).

Mais je peux te donner quelques pistes... Tout d'abord au niveau de la mémoire: il semblerait que le jonglage fasse appel à la mémoire procédurale, qui est celle qu'on utilise pour conduire (t'es pas obligé de te rappeler de toutes les étapes, une fois que tu sais, c'est automatique) ou pour le vélo. A force de refaire le même geste, un réseau se consolide et serait "stocké" quelque part, quand tu sollicite à nouveau ces geste il se réactive automatiquement, c'est pour ça que ça devient de plus en plus fluide et de plus en plus automatique.

De plus, quand tu dors, tes neurones se synchronisent (d'où les ondes de sommeil) et permettrait de consolider ces réseaux de mémoire. C'est très schématique et je suis pas une spécialiste... on sait pas comment ça agit mais le fait est que tes performances augmentent abruptement si tu as dormi entre l'apprentissage et le test (d'ou l'idée de faire des poses).

Ensuite, au niveau de la plasticité, il a été montré que des spécialistes ont tendance à activer des zones qu'un non spécialiste n'active pas pour leur spécialité (par exemple, ceux qui apprennent à reconnaitre les chants d'oiseaux voient leur zone du langage activée lorsqu'ils entendent un chant d'oiseau). Peut-être qu'il se passe la même chose pour les jongleur?

Enfin, il y a aussi une histoire de réferentiel de mouvement: est ce que ta mémoire du geste passe par ta vision du geste ou par une mémoire intrinsèque à tes muscles? (note que peu de jongleurs peuvent jongler les yeux fermés...)

J'espère t'avoir aidé et pas embrouillé, n'hesite pas si t'as des questions...

Ciao

_________________
We are the music makers
And we are the dreamers of the dreams
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
 
MessagePosté le: Mardi 7 Mars 2006, 16h37, Sujet: Répondre en citant
tamalita

 
Inscrit le: Nov 15, 2003
Messages: 408
Localisation: Genève




Coucou!
Je suis en 2ième année de Master en Sciences Cognitives, le cerveau et comment il fonctionne sont au centre de mes recherches...

Je m'était déja posé des questions sur le jonglage, et c'est vrai que c'est un sujet assez interessant mais assez dur à tester (faire de l'imagerie fonctionnelle sur quelqu'un en train de jongler me parait assez technique!).

Mais je peux te donner quelques pistes... Tout d'abord au niveau de la mémoire: il semblerait que le jonglage fasse appel à la mémoire procédurale, qui est celle qu'on utilise pour conduire (t'es pas obligé de te rappeler de toutes les étapes, une fois que tu sais, c'est automatique) ou pour le vélo. A force de refaire le même geste, un réseau se consolide et serait "stocké" quelque part, quand tu sollicite à nouveau ces geste il se réactive automatiquement, c'est pour ça que ça devient de plus en plus fluide et de plus en plus automatique.

De plus, quand tu dors, tes neurones se synchronisent (d'où les ondes de sommeil) et permettrait de consolider ces réseaux de mémoire. C'est très schématique et je suis pas une spécialiste... on sait pas comment ça agit mais le fait est que tes performances augmentent abruptement si tu as dormi entre l'apprentissage et le test (d'ou l'idée de faire des poses).

Ensuite, au niveau de la plasticité, il a été montré que des spécialistes ont tendance à activer des zones qu'un non spécialiste n'active pas pour leur spécialité (par exemple, ceux qui apprennent à reconnaitre les chants d'oiseaux voient leur zone du langage activée lorsqu'ils entendent un chant d'oiseau). Peut-être qu'il se passe la même chose pour les jongleur?

Enfin, il y a aussi une histoire de réferentiel de mouvement: est ce que ta mémoire du geste passe par ta vision du geste ou par une mémoire intrinsèque à tes muscles? (note que peu de jongleurs peuvent jongler les yeux fermés...)

J'espère t'avoir aidé et pas embrouillé, n'hesite pas si t'as des questions...

Ciao

_________________
We are the music makers
And we are the dreamers of the dreams
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
 
MessagePosté le: Mardi 7 Mars 2006, 17h50, Sujet: Répondre en citant
yopyop

 
Inscrit le: Jul 9, 2004
Messages: 41
Localisation: Le Puy




En lisant le message de pharos, je me demandais quels étaient les effets du jonglage sur le français ? Tirer la langue Tirer la langue
Je sais pas si c'est fait exprés, mais j'ai un peu halluciné quand même
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
MessagePosté le: Vendredi 10 Mars 2006, 14h56, Sujet: Répondre en citant
sixtruc
Modérateur
 
Inscrit le: Jul 21, 2003
Messages: 1953
Localisation: la creuse




bon c est la meme pour le velo ou la voiture c est pas evident les yeux fermés le probleme reste le meme ...
en tout cas merci pour les explications ..
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
 
 Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet   jongle.net Index du Forum -> Médias et Goodies
 
les effets du jonglages sur le cerveau
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure  
Page 1 sur 1  

  
  


Powered by phpBB 2.0.11 © 2001-2003 phpBB Group
Theme created by Vjacheslav Trushkin
Traduction par : phpBB-fr.com