Identification ou Devenez Membre
15752 membres sont enregistrés
Il y a en ce moment 235 personne(s) en ligne.
Vous avez nouveaux messages.

 
jongle.net :: Voir le sujet - recherche poste d'animateur camp cirque
Connexion S'enregistrer Liste des Membres Rechercher
Le Site de Jonglerie le plus populaire du Net

jongle.net Index du Forum -> Le chapiteau -> recherche poste d'animateur camp cirque Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant 
recherche poste d'animateur camp cirque
MessagePosté le: Lundi 5 Mars 2007, 23h08, Sujet: Répondre en citant
beuzathor

 
Inscrit le: Oct 8, 2003
Messages: 131
Localisation: Riom-ès-Montagnes




bha tout est dis plus haut concernant l'activité kayak et les diplomes necessaires.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur MSN Messenger Numéro ICQ
 
MessagePosté le: Mardi 6 Mars 2007, 4h12, Sujet: cherche poste d'animateur camp cirque Répondre en citant
mon

 
Inscrit le: Jul 29, 2005
Messages: 23




Il ne faut pas faire l'amalgame de certains termes:

- diplômes non professionnels ne signifie pas bénévoles

- diplômes professionnel est différent de salarié

Les termes salarié et bénévole correspondent au statut des membres de l'entreprise, mais n'ont rien à voir avec la qualification professionnelle.

Tu as des animateurs BAFA , donc secteur non professionnel qui sont des salariés durant plusieurs mois dans la même entreprise, par exemple dans un service jeunesse d'une municipalité.S tu veux, je peux te fournir des feuilles de paie...

Inversement, tu as des professionnels, qui travaillent bénévolement, sans aucune compensation financière pour des organismes ( par exemple des comptables pour Les Restos Du Coeur ou Le Secours Populaire ou Le Secours Catholique...; des techniciens pour la mise en place de projets humanitaires. , Ces gens là mettent leurs compétences professionnelles , bénévolement, au service d'un projet.
A côté de ça, ils sont salariés ou retraités parcequ'ilfaut bien vivre, manger...

Donc, être bénévole et être animateur BAFA, c'est pas du tout la même démarche. Je ne crois pas du tout que tous les petits jeunes qui décident de bosser l'été dans des séjours enfants le font dans la finalité d'être bénévole. Pour beaucoup, c'est avant tout l'opportunité de se faire un peu de fric.
Et je pense sincèrement qu'on aura du mal à faire évoluer vers le haut leur maigre salaire, tant que certains organisateurs de centres de vacances continueront de dire que ce sont des bénévoles et non des salariés.

Donc, c'est un dialogue plutôt stérile .Dommage; mais ce qui me dérange encore plus, c'est qu'on se permette de raconter ce genre de propos devant plein de jeunes, qui contenu de la régression sociale , ne connaissent pas forcément leurs droits de salariés , et se font arnaqués trop souvent.

Maintenant, une chute en trapèze, ça peut autant faire mal que la descente de certaines rivières en plein été. On le sait tous. Soyons honnêtes. On peut même étudier la liste des accidents ( y compris mortels )chez les artistes de trapèze, fil, draps...ces dernières années et on est bien obligé d'admettre, au vue des chiffres, que c'est une activité à risque. Et chez les gamins qui sont sur des séjours, ça méritent donc un minimum de personnel qualifié , qui se paie en conséquence; .^
Et je sais très bien, même si je ne suis pas à 100% pour le côté grosse société et fric de l'UCPA , qu'on ne peut absolumment pas leur reprocher d'être dans l'illégalité/aux règles de sécurité. S'il est un organisme qui n'a pas peur de se remettre en cause au niveau pédagogie, législation...c'est bien celui-là; ce n'est absolumment pas un organisme figé, loin de là.
Ca montre bien qu'un BAFA avec un approfondissement "activités autour du cirque", n'est pas comparable au niveau responsabilité à un BAFA avec un approfondissement qualification canoë. Attention, c'est valable pour n'importe quel autre approfondissement sans qualif et pour n'importe autre approfondissement avec qualif.
Quand on passe son approfondissement avec une qualif x, on peut très bien être recalé à cette qualification, et réussir cependant la session approfondissement du BAFA et ainsi obtenir son BAFA, mais sans la qualif x. On peut aussi être recalé à la qualif et au stage BaFA, ou tout simplement au stage BAFA, si on ne présente pas de qualiif.
Donc, le stage d'appprofondissement avec une qualif, c'est un plus qui donne des droits autres qu'un simple BAFA.

Et quand je repense à mes propres gamins petits entrain de voltiger en hauteur durant leurs séjours d'été, je sais très bien que les risques étaient bien réels, qui justifiaient bien la présence de personnes qualifiées. Maintenant, oui, ils ont aussi ailleurs participé dans d'autres structures à des activités cirque où on leur proposait la fabrication de balles, les minies pyramides, les jeux de clows avec le maquillage, le fil avec les copains de chaque côté pour les tenir, le trapèze fixe à 1m du sol ...mais quelle frustration !!!

Mais bon, je crois qu'on n' arrivera pas à avancer. J'attends ce cette diiscussion qu'elle permette à de jeunes animateurs BAFA intéressés par un séjour enfant activités cirque de réfléchir sur leur implication dans le projet..., leurs limites; leurs domaines de compétences, leurs droits...

Bonne nuit. Mon
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
MessagePosté le: Mardi 6 Mars 2007, 23h23, Sujet: Répondre en citant
beuzathor

 
Inscrit le: Oct 8, 2003
Messages: 131
Localisation: Riom-ès-Montagnes




Désolé Mon mais le BAFA et le BAFD sont non professionnel.
Le mot professionel veut dire metier, et si tu n'es ni professionnel et que ce n'est pas ton metier, je ne vois pas trop ce que tu fais a part du benevolat. Que les jeunes saisisse l'optunité comme tu dis et qu'il ne se considere pas comme benevole ne change rien a ce fait.

Quand tu passe ton BAFA ou ton BAFD ( je suis sur une formation BAFD en ce moment d'ailleurs, donc en plein dedans ) que ce soit avec l'UFCV les CEMEA ou un autre organisme on precise bien que tu ne seras jamais consideré comme professionnel grace à ce diplome.

Aprés tu peux te faire une experience grace au BAFA et ensuite te faire embaucher comme pro par une mairie ou autre mais le BAFA ne represente rien au niveau professionel.

D'ailleurs il à été creer il y a peu le CEE "contrat d'engagement éducatif" qui precise bien que les animateurs et directeurs en beneficiant ne doivent pas l'utiliser plus de 80 jours par an, c'est à dire pendant leurs congés.

Ensuite comme je l'ai dis, cela ne sert à rien de discuter du bien fondé de la reglementation DDJS des activités cirque ou kayak car elles sont ce qu'elles sont. Mais il faut par contre les connaitre.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur MSN Messenger Numéro ICQ
 
MessagePosté le: Dimanche 11 Mars 2007, 15h42, Sujet: Répondre en citant
Lomtordu

 
Inscrit le: Dec 25, 2004
Messages: 305
Localisation: La Rochelle




beuzathor a écrit:
bha tout est dis plus haut concernant l'activité kayak et les diplomes necessaires.



"tout" ?
"tout" ce que tu sais ? ou "tout" ce qui existe ? doit y avoir un sacré fossé entre ces deux sorte de "tout"...


Alors dit moi clairement de quoi il en retourne pour les personnes ayant une qualification canoé kayak, dans le cadre du bafa.


je pense que ma question est assez claire, pour que ta réponse le soit aussi.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
 
MessagePosté le: Lundi 12 Mars 2007, 7h12, Sujet: Répondre en citant
beuzathor

 
Inscrit le: Oct 8, 2003
Messages: 131
Localisation: Riom-ès-Montagnes




et bien ils peuvent encadrer un groupe sur une riviere de classe 1

Je n'ai plus les textes sous la main la, je pourrais te mettre plus de détail ce soir
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur MSN Messenger Numéro ICQ
 
MessagePosté le: Mardi 20 Mars 2007, 17h05, Sujet: Répondre en citant
Lomtordu

 
Inscrit le: Dec 25, 2004
Messages: 305
Localisation: La Rochelle




8 jours plus tard...
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
 
MessagePosté le: Mardi 20 Mars 2007, 22h41, Sujet: cherche poste d'animateur camp cirque Répondre en citant
mon

 
Inscrit le: Jul 29, 2005
Messages: 23




Et bien moi j'ai abandonné: trop sûr de lui, il me réexplique les mêmes trucs que j'ai expliqué au-dessus et il n'a toujours pas compris que la législation , elle n'était pas forcément à la sauce de l'employeur , même si ça lui coutait plus cher que prévu et même si lui il considérait les animateurs comme des bénévoles.
Maintenant Le Petit Larousse peut peut-être l'aider à ne plus faire l'amalgame entre bénévole et amateur , d'une part ; et professionnel et salarié, d'autre part.
Un non professionnel peut travailler avec un vrai contrat de travail, une vraie fiche de paie...m^me si le salaire n'est , hélas, pas bien miroitant.
Et un professionnel peut inversement apporter ses compétences de professionnel , sans réclamer le moindre centime: c'est ça le bénévolat; le bénévolat n'engage que le bénévole dans sa démarche. Et ça n'a rien à voir avec les asso. qui exploitent des jeunes qui bossent sans les payer, sous-prétexte qu'ils ne sont pas professionnels.

Donc bénévole n'est pas synonyme de non professionnel.
Pas plus que salarié n'est synonyme de professionnel.

Après, peut-être qu'il y a des gens qui veulent faire marcher leur boutique à moindre frais, mais pas en faisant croire aux animateurs BAFA ( activités cirque ou autre), que leur diplôme non professionnel ne leur permet pas de bénéficier d'un statut de salarié . C'est bien un contrat que vous aurez à signer, avec des horaires, un salaire ( dégueulasse, j'en conviens), des jours de congés payés, pour certains mais pas pour tous une prime de précarité...une inspection du travail...Et il faut bien que les directeurs et surtout les structures organisatrices se mettent ça dans le crâne.
Mon
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
MessagePosté le: Mercredi 21 Mars 2007, 12h39, Sujet: Répondre en citant
bidiboule

 
Inscrit le: Mar 08, 2007
Messages: 4




Bonjour,

Pour repondre à ta question Lomtordu, tu pratiques le canoé en toute légalité :

le texte dis qu'un BAFA ayant suivi de façon satisfaisante une session de qualification conoë-kayak peut conduire ces activités sur des riviéres ou tronçons de riviéres de classe I et II avec exceptionnellement des passages à III


l'article


tcho
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
MessagePosté le: Mercredi 21 Mars 2007, 22h44, Sujet: Re: cherche poste d'animateur camp cirque Répondre en citant
beuzathor

 
Inscrit le: Oct 8, 2003
Messages: 131
Localisation: Riom-ès-Montagnes




mon a écrit:
Et bien moi j'ai abandonné: trop sûr de lui, il me réexplique les mêmes trucs que j'ai expliqué au-dessus et il n'a toujours pas compris que la législation , elle n'était pas forcément à la sauce de l'employeur , même si ça lui coutait plus cher que prévu et même si lui il considérait les animateurs comme des bénévoles.
Maintenant Le Petit Larousse peut peut-être l'aider à ne plus faire l'amalgame entre bénévole et amateur , d'une part ; et professionnel et salarié, d'autre part.
Un non professionnel peut travailler avec un vrai contrat de travail, une vraie fiche de paie...m^me si le salaire n'est , hélas, pas bien miroitant.
Et un professionnel peut inversement apporter ses compétences de professionnel , sans réclamer le moindre centime: c'est ça le bénévolat; le bénévolat n'engage que le bénévole dans sa démarche. Et ça n'a rien à voir avec les asso. qui exploitent des jeunes qui bossent sans les payer, sous-prétexte qu'ils ne sont pas professionnels.

Donc bénévole n'est pas synonyme de non professionnel.
Pas plus que salarié n'est synonyme de professionnel.

Après, peut-être qu'il y a des gens qui veulent faire marcher leur boutique à moindre frais, mais pas en faisant croire aux animateurs BAFA ( activités cirque ou autre), que leur diplôme non professionnel ne leur permet pas de bénéficier d'un statut de salarié . C'est bien un contrat que vous aurez à signer, avec des horaires, un salaire ( dégueulasse, j'en conviens), des jours de congés payés, pour certains mais pas pour tous une prime de précarité...une inspection du travail...Et il faut bien que les directeurs et surtout les structures organisatrices se mettent ça dans le crâne.
Mon


Bien bha maitenant c'est reglé de facon trés clair vu que l'annexe 2 de l'animation à été "abrogé".
Maintenant c'est le CEE ( contrat d'engagement educatif) qui regne et qui stipule qu'on ne peut pas travailler plus de 80 jours par ans sous ce statut. C'est à dire sur "ses congés" et donc en tant que bénévole ( mais remuneré car je te vois faire un saut sur ta chaise Mon )

Maintenant si on ajoute sa a ce que je rajoutais dans quelques post plus haut (horaire, salaire, retraite...), libre a toi d'appeller sa un travail ou une profession... mais tu as une curieuse facon de concevoir la vie professionnel en "travaillant" 80 jours par an....

Avec tes arguements , tu persuades des jeunes qu'avec un BAFA ou BAFD ils peuvent revendiquer un veritable savoir avec lequel ils pourraient obtenir un vrai boulot et un vrai salaire alors que le BAFA et le BAFD ne sont pas fais pour sa ( il y à des diplomes pro pour sa : BEATEP, BJEPS, DEFA...), tu participes à l'illusion collective que beacoup ont de ce secteur de l'animation.

Ce n'est pas parce que tu as un contrat de travail qui se base sur une annexe de convention collective stipulant le cadre du volontariat que tu es professionnel pour autant.

bidiboule a écrit:
Bonjour,

Pour repondre à ta question Lomtordu, tu pratiques le canoé en toute légalité :

le texte dis qu'un BAFA ayant suivi de façon satisfaisante une session de qualification conoë-kayak peut conduire ces activités sur des riviéres ou tronçons de riviéres de classe I et II avec exceptionnellement des passages à III


l'article


tcho


Pour repondre à bidiboule, ton article date de 1979, la loi à evolué et aujourd'hui avec une qualif kayak, tu ne peux faire que de la riviere de niveau I et II et plus de la III.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur MSN Messenger Numéro ICQ
 
MessagePosté le: Mercredi 21 Mars 2007, 23h51, Sujet: recherche poste d'animateur camp cirque Répondre en citant
mon

 
Inscrit le: Jul 29, 2005
Messages: 23




Bonsoir,

Ca peut durer longtemps, on est aussi têtu l'un que l'autre. Mais d'une part, je crois qu'on ne parle pas tous le même langage, et que certains organismes préparent leur personnel à des discours tout établis d'avance, hélas.
Et d'autre part, je ne suis absolumment pas d'accord que tu affirmes certains propos sur moi:
-Relis mes messages et tu seras obligé d'admettre que je ne confond absolumment pas l'amateur et le professionnel. A chacun ses compétences.

- Maintenant, fais toi expliquer clairement la signification du terme "bénévole". Ca n'a rien à voir avec l'amateurisme ou le professionnalisme.

- Je suis moi -même, en dehors de mon activité professionnelle, dans l'animation durant mes congés payés:

* salarié pour une entreprise , avec un statut de non-professionnel .

*bénévole dans une assoc. , avec le même statut de non professionnel , et j'effectue le même taf que dans l'entreprise. Et donc, en tant que bénévole, je ne reçois aucune indemnité ( y compris pour mes repas) , je ne suis pas salariée et je n'ai pas de feuille de paie: normal, c'est moi qui ai choisi ce statut de bénévole, c'est ma décision à moi de donner un coup de main à l'asso.

Je dis simplement que si on veut que les choses évoluent favorablement pour les anim. embauchés pendant leurs vacances, il faudrait déjà que nous directeur on arrête de parler d'eux en tant que bénévole .Ils ont des droits de salarié, non professionnels certes, mais salariés quand même. Après effectivement, être non professionnel, cela signifie que cela ne concerne que les jobs d'été. Et le but c'est effectivement d'obtenir une professionnalisation mais pour certains, c'est 3, 4, 5 années plus tard. En attendant , il ont besoin de bosser pour se payer leurs études, et le bénévolat, ca ne permet pas de bouffer. Donc, les animateurs embauchés ,que ça te plaise ou pas ,sont des salariés .

Et il ne faut pas confondre le bénévolat qui est une décision de l'individu;et le fait d'être exploité, où on ne choisit pas mais on subit de ne recevoir aucune rénumération.

Mon
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
MessagePosté le: Jeudi 22 Mars 2007, 8h22, Sujet: Re: recherche poste d'animateur camp cirque Répondre en citant
beuzathor

 
Inscrit le: Oct 8, 2003
Messages: 131
Localisation: Riom-ès-Montagnes




mon a écrit:
Bonsoir,

Ca peut durer longtemps, on est aussi têtu l'un que l'autre. Mais d'une part, je crois qu'on ne parle pas tous le même langage, et que certains organismes préparent leur personnel à des discours tout établis d'avance, hélas.
Et d'autre part, je ne suis absolumment pas d'accord que tu affirmes certains propos sur moi:
-Relis mes messages et tu seras obligé d'admettre que je ne confond absolumment pas l'amateur et le professionnel. A chacun ses compétences.

- Maintenant, fais toi expliquer clairement la signification du terme "bénévole". Ca n'a rien à voir avec l'amateurisme ou le professionnalisme.

- Je suis moi -même, en dehors de mon activité professionnelle, dans l'animation durant mes congés payés:

* salarié pour une entreprise , avec un statut de non-professionnel .

*bénévole dans une assoc. , avec le même statut de non professionnel , et j'effectue le même taf que dans l'entreprise. Et donc, en tant que bénévole, je ne reçois aucune indemnité ( y compris pour mes repas) , je ne suis pas salariée et je n'ai pas de feuille de paie: normal, c'est moi qui ai choisi ce statut de bénévole, c'est ma décision à moi de donner un coup de main à l'asso.

Je dis simplement que si on veut que les choses évoluent favorablement pour les anim. embauchés pendant leurs vacances, il faudrait déjà que nous directeur on arrête de parler d'eux en tant que bénévole .Ils ont des droits de salarié, non professionnels certes, mais salariés quand même. Après effectivement, être non professionnel, cela signifie que cela ne concerne que les jobs d'été. Et le but c'est effectivement d'obtenir une professionnalisation mais pour certains, c'est 3, 4, 5 années plus tard. En attendant , il ont besoin de bosser pour se payer leurs études, et le bénévolat, ca ne permet pas de bouffer. Donc, les animateurs embauchés ,que ça te plaise ou pas ,sont des salariés .

Et il ne faut pas confondre le bénévolat qui est une décision de l'individu;et le fait d'être exploité, où on ne choisit pas mais on subit de ne recevoir aucune rénumération.

Mon


Je comprend tout a fait la difference entre bénévole et salarié, Mon, ne t'inquiete pas.
D'ailleurs si on prend la definition de bénévole au pied de la lettre, il s'agirait d'un animateur qui :
- travaillerais gratuitement
- qui paierait ses repas et son hébergement
- en gros quelqu'un qui paierais de sa poche pour pouvoir travailler

Sinon il peut etre au pair et :
- ne touche pas de salaire
- est nourri logé en echange de son travail

Donc oui il est "salarié" ( note bien les guillemets) puisqu'il est "payé ( la aussi ) et nourri voir logé pour les CVL.

MAIS il n'est salarié que 2 heures par jour, puisqu'il est payé sur une base forfaitaire égale à 2 heures/ jour. Le reste du temps c'est un engagement volontaire puisque non remuneré.

Aprés que les jeunes aient besoin de bosser pour payer leurs études, je le comprend bien car la société est ainsi (mal ?) faite, mais les orienter vers le BAFA ou le BAFD en leur disant qu'ils vont pouvoir se faire un salaire est une erreur et on leur repete bien au cours de leur formation, malhereusement certain l'oublie.

Souvent les animateurs disent : Ouai on est payé que dalle, l'organisateur s'en met plein les poches, on est exploité ....
Quand le sujet en arrive la, c'est vraiment qu'il y a de la désinformation sur le vériable statut de l'animateur car toi tu leur dis : Vous etes salarié, vous avez des droits etc..

Moi je ne dirais pas sa, car dans la tete de tous le monde, un salarié est quelqu'un qui va pouvoir vivre de son travail, ce qui n'est pas le cas dans l'animation de CVL. Donc biensur vous avez un contrat de travail mais vous ne beneficiez d'aucun des droit fondamentaux d'un travailleur, a savoir :
- droit à la retraite ( tu cotises mais jamais tu valideras une année )
- droit d'etre payé au salaire minimum pour chaque heures travaillées
- droit d'avoir droit aux assedic en fin de contrat ( la aussi tu cotises mais t'y aura jamais droit )
- droit de ne travailler que 35 heures par semaine

Le seul droit que tu obtiens, c'est l'accés à la sécurité sociale, mais bon avec la CMU, de nos jours tous le monde peut l'avoir.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur MSN Messenger Numéro ICQ
 
MessagePosté le: Jeudi 22 Mars 2007, 8h59, Sujet: Répondre en citant
bidiboule

 
Inscrit le: Mar 08, 2007
Messages: 4




Ok, petite erreur de ma part, voila le texte de 2003, si tu as plus récent alors ca serait bien de le montrer.


PRNSN - Les Expertises Réglementation et législation Réglementation des Activités Sportives de Nature Canoe kayak

l'annexe IV du 20 juin 2003 relative à l'encadrement
qui notifie qu'avec un bafa et une qualif, on peut encadrer dans des rivieres de niveau I et II avec exceptionnellement des passages à III


vili

ps : je cherche juste à faire avancer le débat sans prétention...
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
MessagePosté le: Jeudi 22 Mars 2007, 10h03, Sujet: recherche poste animateur camp cirque Répondre en citant
mon

 
Inscrit le: Jul 29, 2005
Messages: 23




Dire à un jeune qu'il sera salarié et qu'il aura certains droits, mais avec un salaire de misère, ce n'est pas de la désinformation, c'est la réalité.Après, c'est en reconnaissant que ce statut de salarié existe qu'on pourra aller de l'avant et essayer de faire monter leurs salaires.
Penser "bénévole" dans notre tête, c'est accepter qu'ils soient payer avec un salaire de saperlipopette. Et c'est une non reconnaissance du travail qu'ils fournissent au sein de nos équipes.

Mais, de toute façon je suis tout à fait d'accord avec toi, c'est un statut de salarié qui ne leur offre pratiquement pas grand-chose (!!!). Perso., avec pas mal de séjours à mon actif, je devrais quand même pouvoir en bénéficier dans le calcul de ma retraite. Le pourcentage est infime, mais c'est toujours ça. Donc, une règle, ne jeter jamais vos feuilles de salaires, même celles où vous avez occupé le poste d'animateur.Les choses bougent quelquefois...

Mon
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
MessagePosté le: Jeudi 22 Mars 2007, 10h05, Sujet: Répondre en citant
beuzathor

 
Inscrit le: Oct 8, 2003
Messages: 131
Localisation: Riom-ès-Montagnes




J'ai peut etre du mal voir mais dans tes 2 liens je n'ai vu nul part la partie ou un bafa avec qulaif peut passer sur une riviere de classe III.
Moi comme dernier texte je trouve sa
Directive DDJS

Il n'y a rien non plus dedans qui dis qu'un anim BAFA avec qualif peut aller en classe III, mais il est dis que les classes III et IV sont reservé au BEES
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur MSN Messenger Numéro ICQ
 
MessagePosté le: Jeudi 22 Mars 2007, 10h15, Sujet: Re: recherche poste animateur camp cirque Répondre en citant
beuzathor

 
Inscrit le: Oct 8, 2003
Messages: 131
Localisation: Riom-ès-Montagnes




mon a écrit:
Dire à un jeune qu'il sera salarié et qu'il aura certains droits, mais avec un salaire de misère, ce n'est pas de la désinformation, c'est la réalité.Après, c'est en reconnaissant que ce statut de salarié existe qu'on pourra aller de l'avant et essayer de faire monter leurs salaires.
Penser "bénévole" dans notre tête, c'est accepter qu'ils soient payer avec un salaire de saperlipopette. Et c'est une non reconnaissance du travail qu'ils fournissent au sein de nos équipes.

Mais, de toute façon je suis tout à fait d'accord avec toi, c'est un statut de salarié qui ne leur offre pratiquement pas grand-chose (!!!). Perso., avec pas mal de séjours à mon actif, je devrais quand même pouvoir en bénéficier dans le calcul de ma retraite. Le pourcentage est infime, mais c'est toujours ça. Donc, une règle, ne jeter jamais vos feuilles de salaires, même celles où vous avez occupé le poste d'animateur.Les choses bougent quelquefois...

Mon


Sa sa amène un autre débat, à savoir : faut il augmenter le "salaire" des animateurs en CVL ?
La on peut en discuter longtemps, mais il y à une chose qu'il ne faut pas oublier c'est qu'une colonie d'une semaine coute déjà très cher et que beaucoup d'enfants n'y ont pas accès.
Alors si on augmente le salaire des animateurs (tant mieux pour eux), on va augmenter le cout de ces séjours, et donc du coup réduire le nombre d'enfant qui partiront. Il y aura donc moins de poste a pourvoir, certes mieux payer, mais beaucoup d'anims ne travailleront plus et beaucoup d'enfants ne partiront plus.

Ensuite il faut voir que plus on augmente le salaire d'un animateur BAFA, plus on se rapproche du salaire d'un animateur pro ( BASE, BEATEP..), et qu'au bout du compte, un organisateur preferera prendre un animateur avec un diplôme professionnel plutôt qu'un simple BAFA, et la encore il n'y aura moins de boulot.

Voila, je pense, quelques paramètres a prendre en compte.

D'autre part, en prenant pour exemple mon centre de vacances ou je paye un animateur BAFA au moins 30€/jour. Si on fait bien le calcul, il touche 900€ net par mois, tout en étant nourri.
Si il travaillait 35 heures au smic et qu'il devait payer ses 3 repas par jour, lui resterait t'il autant en fin de mois ?
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur MSN Messenger Numéro ICQ
 
 Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet   jongle.net Index du Forum -> Le chapiteau
 
recherche poste d'animateur camp cirque
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure  
Page 3 sur 4  
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante
  
  


Powered by phpBB 2.0.11 © 2001-2003 phpBB Group
Theme created by Vjacheslav Trushkin
Traduction par : phpBB-fr.com